Lors de navigations dans de la mer formée, les vis maintenant la pièce inox avec l’axe de rotation du bras avant, cassaient régulièrement.

En regardant bien, j’ai découvert que la plaque inox était nettement tordue, et si fine….En regardant bien, la partie tordue est deux fois plus fine que les bords. La réparation consistera à souder une plaque de taille équivalente dans le milieu pour que l’épaisseur soit la même au centre que sur les cotés

 

La pièce est facile à démonter, n’étant fixée que par les vis, écrous, boulons, pas de Sika (ouf!)

Le bateau était à sec, il faut avant de démonter l’axe, vérifier comment le flotteur est maintenu, car une fois démonté, il ne tient plus que suspendu au niveau du bras arrière. Ici, une drisse en plus d’un trépied. Les deux m’ont paru nécessaire car pour sortir l’axe, il faut faire « jouer » le flotteur en rotation et en écartement.
La remise en place est beaucoup plus difficile et a nécessité l’aide d’un ami. En effet, pour obtenir l’alignement complet….

 

Une plaque d’épaisseur équivalente a été soudée à la partie centrale de la plaque après l’avoir redressée. sur la photo de droite, les plaques tribord et babord sont dos à dos