Oui, c’est vrai que ce n’est pas l’utilisation prévue par le constructeur, surtout qu’on foit être au delà des limites de poids acceptables…

Il n’empêche que ce bout dehors est sans doute le plus cher de sa catégorie!

Tout allait bien jusqu’à ce départ du tour de Belle île 2011, un peu après que cette photo de BM doublant Gitana et Prince de Bretagne ait été prise, lorsqu’après virement pour recadrer le passage de la Teignouse, le bout dehors cassait sa ferrure en tapant dans le fort clapot.

Suivant l’idée d’un autre tri-iste, je laissai le bout dehors à un chantier pour que soit fixée un embout de tangon de spi de chez Harken. Deux mois après, je recevais l’ensemble réparé un peu à la va-vite à mon goût pour un prix …

Sur la deuxième photo, le petit pontet en strat pour recevoir le petit bout de maintien lorsque le bout dehors est prêt, en attente.

Malheureusement, au départ de la Tripatte suivante, en sortant de Benodet, deux petites vaguelettes faisait éclater cet embout de tangon!

Une pièce en inox est alors fabriquée et mise en place

Ce n’est pas fini…Lors d’un planté magistral sous spi avec 30Kts de vent, le bout dehors s’arrachait de la belle pièce inox, comme décapsulée!

La dernière réparation en date a donc consisté à manchonner un tube carbone à l’intérieur du bout-dehors et rentrer ce manchon dans l’embout inox