Un départ du ponton lorsque le vent plaque contre celui ci peut poser quelques difficultés.

Une solution possible est d’utiliser une garde ramenée au cockpit pour faire pivoter le bateau sur la pointe avant du flotteur

Cette garde est frappée sur le winch de génois, passe par le pontet à l’avant du flotteur, entre les jambes du taquet sur le ponton puis retourne par le même pontet sur le flotteur pour venir sur le winch de spi accessible de la barre.

La garde est mise en tension, puis en marche avant, puissance adaptée au vent, barre faisant pivoter le nez du bateau vers le ponton. Le flotteur est protégé par le pare-battage boule éventuellement envoyé avec le va-et-vient.

Lorsque l’arrière est suffisamment écarté (fonction du vent), battre en arrière (puissance selon vent) barre redressée voire écartant l’arrière, il ne reste plus qu’à récupérer la garde sans sortir du cockpit.

La manoeuvre fonctionne aussi lorsque le bateau est plié

 

Ici, il n’y a pas de vent, c’est facile, c’est pour le film…..