Le mouillage principal de BM est composé d’une Delta de 10Kg à poste sur le davier, et de 10 m de chaîne inox suivis de 30 m de bout lesté, le tout rangé dans un sac dans le coffre arrière sous le cockpit.

Le mouillage secondaire a la même composition si ce n’est que l’ancre est une ancre légère type Fortress

La chaine inox a le gros avantage de ne pas rouiller et donc de ne pas salir, elle a le gros inconvénient outre de couter plus cher, d’être terriblement glissante, ce qui n’aide vraiment pas à la remontée.Des boucles sont faites tous les 5m sur le bout lesté

Pour faire la patte d’oie, j’utilise ensuite un bout avec un mousqueton à chaque extrémité et un gros fixé en son milieu. Je frappe ce dernier à la boucle du bout lesté me donnant la longueur de mouillage désirée.

En sécurité, lors de la prise de mouillage comme lors de la remontée du mouillage en plus de la patte d’oie, une autre boucle positionnée plus haut sur la ligne lestée, est mise sur le winch tribord.

La patte d’oie est pré-positionnée comme ici, sauf que le bout ne passe pas sur le câble de sécurité, (je l’ai mis ainsi pour qu’il soit bien visible sur la photo!)

Les points d’attache de la patte d’oie sont modifiés une fois mouillé lorsque le risque de chute à la mer n’est plus vital….

La même patte d’oie est utilisée pour prendre une boule de mouillage, avec en sécurité une autre ligne venant des deux taquets d’amarrage de la pointe avant.

Pour faire la patte d’oie, j’utilise ensuite un bout avec un mousqueton à chaque extrémité et un gros fixé en son milieu. Je frappe ce dernier à la boucle du bout lesté me donnant la longueur de mouillage désirée.